Рourquoi MGLU?


Alexandre Sapronov
faculté de traduction et d’interprétation

Pourquoi donc l’Université linguistique d’Etat de Moscou? Une question vraiment embarrassante. Enumérer tous les avantages de mon université? Ils sont trop nombreux. Pourtant, je suis entièrement certain d’une seule chose: c’est que chacun peut trouver ici ce qu’il veut ou ce qu’il cherche. A notre fac, tout ne dépend que de toi-même. Moi, par exemple, j’ai trouvé l’amour de ma vie, je me suis marié... ;)


Ekatérina Sapéguina
faculté de traduction et d’interprétation

Un jour j’ai compris que je ne pouvais pas imaginer mon avenir sans la langue française. J’ai appris de mes professeurs de français le nom de la meilleure université linguistique et je me suis mise à me préparer.  C’est comme ça qu’a commencé ma voie per aspera ad astra. On nous dit que l’entrée à l’Université est une période des changements et de nouvelles possibilités. Quant à moi, l’alma mater m’a permis de me plonger dans mes deux mondes préférés : celui des langues et celui de l’art.  En apprenant trois langues étrangères je réussis encore par miracle à trouver le temps pour participer à la vie universitaire, surtout théâtrale. En ouvrant la porte de cette Université, on pénètre un univers formidable des langues, des cultures diverses et des connaissances uniques. On apprend à être le professionnel capable de se fondre dans le monde des locuteurs natifs ce qui est vraiment merveilleux.


Maria Dégtiariova
étudiante en 1ème année de la faculté de langue française

J'ai choisi l'Université Linguistique de Moscou parce que je suis passionnée par les langues étrangères dès l’enfance. Je pense qu'il faut aussi dire qu'à l’âge de 11 ou 12 ans j'ai décidé de devenir professeur. Alors, quans j’étais en terminale j'avais une décision toute faite que je serais professeur de 2 langues étrangères tout en désirant perfectionner mon français parce que c'est une langue magnifique! En plus, c'est  la langue de l'amour, de l'esprit et de l'art. Quant à moi, j'adore le français. Il n'est pas facile, bien sûr, mais comme Charles Cros l’a si bien dit: "C'est le français, clair du soleil..."


Anastasia Chouvaïéva
étudiante en 4ème année de la faculté de langue française

J'ai toujours porté un grand intérêt aux langues étrangères. J'ai décidé d'entrer à l'Université Linguistique d'État de Moscou pour approfondir mes connaissances et  étudier les langues que je n'avais pas eu la possibilité d’apprendre à l'école. Je savais très bien que MSLU m'aiderait à surmonter toutes les difficultés qui sont liées à l'étude des langues étrangères. Maintenant je comprends que je ne me suis pas trompée: l'Université m'a donné la possibilité d'améliorer mon niveau en anglais et en français et d'apprendre l'allemand. Pour moi c'est vraiment une expérience enrichissante.


Natalia Chtchégolkova
étudiante en 4ème année de la faculté de langue française

Entrer à l'Université Linguistique d'État de Moscou, c'était mon rêve depuis ans. L'élève, j'adorais penser à ma future profession et au métier que je pourrais exercer. Grâce aux professeurs, qui m'ont inspirée à apprendre des langues étrangères, je me suis également intéressée à la pédagogie et à la psychologie. Pour moi, c'était un vrai merveille,  comment le professeur peut transmettre ses connaissances aux élèves et bien organiser le processus pédagogique. J'observais des méthodes de différents professeurs et je cherchais à inventer les miennes. Au bout du compte, j'ai pris la décision de bien passer mes examens et de devenir étudiante de la meilleure Université de notre pays.

Et je ne l’ai jamais regretté. Maintenant, je suis en 4ème  année, puis je voudrais bien obtenir un master. Je suis fière d'être étudiante de l'Université Linguistique d'Etat de Moscou.